Répétition du 17 Janvier.

Au foyer du peuple dés 18h30.

Publicités

Notre actualité.

Après une « décoration » de la rue Louise Michel le 9 janvier, et une belle présence avec les Gilets Jaunes de la Plaine et ceux de Provence dans le cortège fourni de Marseille ( 6000 personnes au bas mot) samedi 12 janvier 2019, la chorale continue ses répétitions comme chaque jeudi.
Elle se réunira pour un week-end de fête en janvier, s’organise pour le Carnaval de la Plaine le 10 mars, attend de se rendre à Gênes en mai et s’inscrit déjà dans les multiples semaines de rencontres de chorales de l’été.
Elle vous recommande le petit déjeuner auvergno-basque mercredi matin et la soirée Curmaia à Manifesten vendredi 18 janvier 2019 à 20H.

Canzone arrabbiata.

CANZONE ARRABBIATA

Canto per chi non ha fortuna

Canto per me

Canto per rabbia a questa luna
‎
Contro di te

Contro chi è ricco e non lo sa 

Chi sporcherà la verità ‎

Cammino e canto 
La rabbia che mi fa 
‎

Penso a tanta gente nell’oscurità

Alla solitudine della città 

Penso alle illusioni dell’umanità

Tutte le parole che ripeterà 
‎

Canto per chi non ha fortuna

Canto per me 
Canto per rabbia a questa luna
‎
Contro di te 

Canto a quel sole che verrà

Tramonterà, rinascerà

Alle illusioni ‎
Alla rabbia che mi fa 
‎

Penso a tanta gente nell’oscurità

Alla solitudine della città 

Penso alle illusioni dell’umanità

Tutte le parole che ripeterà 
‎

Canto per chi non ha fortuna

Canto per me

Canto per rabbia a questa luna
‎
Contro di te 
Canto a quel sole che verrà

Tramonterà, rinascerà 
Alle illusioni
‎
Alla rabbia che mi fa

Appel aux Masses.

Manifestation de plusieurs milliers de personnes le 24 novembre devant la Mairie de Marseille contre le mur de la Plaine. Nous y avons chanté jusqu’aux charges de CRS au cours Julien où les grenades ont été lancés dans le parc de jeux d’enfants. Des charges ont continué vers la rue Poggioli avec des escarmouches sporadiques. Les rues Thiers et la place Jean Jaurés ont été bloqués une partie de la soirée. Devant le siège de la SOLEAM, un mur de parpaings a été construit pendant la manifestation.
La police a été moins violente que lors que de la marche de la colère où elle a frappé sans discrimination des habitants de Noailles. Expulsés ou pas, chacun a droit à la matraque.